Annie GIRARDOT, Hommage...

Publié le par noirefontaine

Annie Girardot. Toggle Distribution


Fuyant devant la nuit
Qui masque chaque jour
Tes images de vie,
Tu grimpes dans la tour
Te fermer à l'oubli.
Mieux vaut mourir d'aimer
Que vivre sans mémoire.
Laisse l'amour charmer
Ton chemin vers la gloire,
Poussière d'éphémère
Des étoiles qui luisent
Sur l'écran des chimères.
Que d'espoirs vous déguisent,
Jolies graines de stars !
Baiser la baie des anges,
Boire à l'or des Césars
Et s'offrir aux louanges
De la foule en délire...
C'est ton rêve à présent,
Mais tu ne peux le lire
Au monde de l'absent...



© Marie Fontaine
(Marie Fontaine est mon nouveau et définitif nom de plume...)


Publié dans POESIE

Commenter cet article

cheap jerseys 30/05/2011 09:13

Te fermer à l'oubli.