DIX CLASSIQUES AMÉRICAINS

Publié le par noirefontaine

 


Tarzan l'homme singe (Tarzan the Ape man) de W.S. Van Dyke, 1932, aventure.

Parce que le seul, l'unique, le vrai, c'est lui, entré pour l'éternité dans la légende hollywoodienne sous les traits de Johnny Weissmuller...  Moi Tarzan ! Toi Jane !


 

 



King Kong (King Kong) de Ernest B. Schoedsack, 1933, aventure, fantastique.

Parce que près de quatre-vingts ans plus tard, sa capacité d'émotion, sa richesse visuelle et sa poésie sont intactes...


 

errol_flynn.jpg


 Les Aventures de Robin des Bois (The Adventures of Robin Hood) de Michael Curtiz, 1938, aventure, romance.

Parce que rien à faire ! Dans l'inconscient collectif, Robin des Bois, c'est incontestablement ce grand gars bondissant, maniant l'arc et l'ironie comme personne et portant ces inénarrables collants verts moulants.

 

tresor_de_la_sierra_madre01.jpg


Le Trésor de la Sierra Madre (The Treasure of the Sierra Madre) de John Huston, 1948, drame.

 

L'un des tout premiers films hollywoodiens a avoir été tourné presque entièrement hors des U.S.A. Quand la fièvre de l'or tourne à la paranoïa aiguë... A voir pour l'ironie de la fin...

 

sunset-bd.jpg

 

Boulevard du Crépuscule (Sunset Boulevard) de Billy Wilder, 1950, drame.

Pour la beauté de la photographie en noir et blanc, typique du film noir, la folie douce et furieuse de Gloria Swanson, l'originalité de la narration...

 

 

Eve (All about Eve) de Joseph L. Mankiewicz, 1950, drame.

Pour le portrait d'une garce d'anthologie...


 


 

Pandora (Pandora and the Flying Dutchman)d'Albert Lewin, 1951, drame, romance.

Pour son esthétique baroque, sa poésie... Pour le triomphe de l'amour fou au cinéma, le jeu bouleversant de James Mason et Ava gardner.


 

singin-in-the-rain.jpg


 

Chantons sous la pluie (Singin' in the rain) de Stanley Donen et Gene Kelly, 1952, film musical.

Un antidépresseur naturel !

 

 

Le train sifflera trois fois(High Noon) de Fred Zinneman, 1952, western.

Pour sa chanson mythique Si toi aussi tu m'abandonnes... mais pas que ! Pour l'âpre peinture de l'âme humaine... Quand le western se prend pour une tragédie grecque...


 


 

La nuit du chasseur (The Night of the Hunter) de Charles Laughton, 1955, drame, suspense.

Pour les mythiques tatouages de la HAINE et de l'AMOUR sur les mains de Robert Mitchum. Pour son inoubliable rôle de salaud flegmatique...


 

Ce sera tout pour aujourd'hui...

 © Marie Fontaine 



Publié dans CLASSIQUES

Commenter cet article

Eeguab 20/11/2011 08:12


Je signe pour les dix.Du classique que l'on peut revoir et revoir.

thesis writing services 26/01/2011 12:35

thesis writing servicesI really like your modern fashionable ideas which you have shared about designing.. This blog provide exceptional and exact information for which I was searching..

copa738 28/06/2010 13:12

Bonjour à toi,
Cela fait quelques semaines que ça me trotte dans la tête et en voyant ton article, j'ai pensé que tu pouvais m'aider. En effet, j'ai toujours chercher un DVD de "King Kong" (pas le remake de 2005 de Peter Jackson que j'ai déjà vu, non, je parle de celui qui figure dans cet article. Je cherche désespéremment ce fichu DVD ou n'importe quelle VHS qui pourrait contenir ce film. Comme il n'y a pas (plus ?) de diffusions à la télé (il y en a eu une sur Arte il y a quelues temps de cela mais je l'ai loupé). Un jour, je suis tombé sur un DVD collector de "King Kong" à la FNAC, j'étais aux anges. Seulement, quand j'ai retourner la jaquette, mon sourire s'est effacé : 40 €, yen a qui se font pas chier. C'est pour ça que j'aimerai que tu me dises où trouver ce film ou alors un lien streaming. Merci d'avances !
copa738