La dernière séance

Publié le par darklimelight

http://www.commeaucinema.com/images/news_insert/174467_6d8739143e005acdc3f0cf8e17de2cd9.jpg

 

 

Nous étions des milliers naviguant hardiment

Sur les fringantes eaux de la mer de l'Image :

Celle qui, en couleurs ou en noir et blanc, nous ment,

Que nous choyons pourtant, objet de nos hommages.
Je veux ici nommer la reine Pellicule,

Qui dans l'obscurité à nos sièges nous cloue,

Nous fait rire ou pleurer sans être ridicules,

Ou encor trépigner : c'est notre monde fou,

Notre imaginarium, notre feu de la rampe.

Nous lui étions dévoués, fidèles sans faiblir,

Lui passant volontiers ses délires de vamp,

Elle qui sait mourir pour mieux nous divertir...

 

Notre fière nef se nommait Allociné.

A son bord, que de mondes filmiques explorés !

Un écueil que nous n'avions pas imaginé

A surgi brusquement, nous laissant éplorés

Après nous avoir tous par le fond envoyés.

Aujourd'hui nous nageons, accrochés aux débris.

Mais courage ! Nous sommes loin d'être noyés...

Tous ensemble vers le ciel élevons nos cris !

 

© Marie Fontaine

 

Publié dans POESIE

Commenter cet article

Pascale-Madeleine 27/08/2011 16:06


Loin d'être inexplorés non plus !!!