S.O.S. Flemmards de Sandra Ganneval

Publié le par darklimelight

 

 

sos flemmards

 

 

 

 

Joseph et Martial sont deux jeunes hommes de couleur, englués en région parisienne. Ils sont ce que l'on a aujourd'hui coutume d'appeler des "adulescents" : de jeunes adultes qui s'attardent longuement dans l'âge insouciant de l'adolescence.
Joseph est un beau parleur, coureur de jupons invétéré. Martial, plus pondéré, joue en quelque sorte, depuis leur enfance commune, le rôle de garde-fou du premier. Tous deux entrent dans l'engrenage de la vie active, dont les rouages tournent, immuables, depuis des générations : travailler, trouver un logement, consommer, se marier, faire des enfants... Mais on les sent plus que réticents à aller jusqu'au bout de ce schéma. Liberté : ces deux-là y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. C'est sans compter sur la pression inexorable que la société exerce sur eux, par membres de leurs familles interposés. Le piège qu'elle referme peu à peu autour d'eux finira-t-il par complètement se refermer?
L'écriture volubile de Sandra Ganneval, teintée d'un humour souvent cru qui ajoute au réalisme de son récit, nous invite à la découverte d'une galerie de portraits drôles, attachants, émouvants, auxquels on s'identifie très rapidement.
On se laisse volontiers porter par l'humour de l'auteur, derrière lequel pointe cependant une nostalgie poignante qui apparaît en filigrane entre chaque ligne : le spectre de l'à quoi bon n'est pas très loin. A quoi bon en effet entrer dans le moule ? N'y a-t-il pas possibilité de vivre une autre vie ? Oui, cette possibilité existe, existera toujours pour chacun d'entre nous, mais si peu franchiront le pas, à l'avance découragés par toutes les difficultés à surmonter au long de cet autre chemin.
S.O.S. Flemmards, ou S.O.S. la Vie...

 

Pour en savoir plus, cliquer ici...

 

 

© Marie Fontaine 2012 ©

 

 

 

 

Publié dans CRITIQUES LIVRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article